Description

L’anguille est un poisson osseux serpentiforme de corps presque cylindrique. Elles porte une nageoire impaire continue qui s’étend du tiers antérieur du dos à l’anus en passant par l’extrémité caudale et une paire de nageoires pectorales. Pouvant mesurée jusqu’à un mètre pour trois kilos, elle vie de 12 à 18 ans en se nourrissant de plancton au stade larvaire puis de crustacés, mollusques et poissons à l’âge adulte.

Photo : Laurent SCHWEBEL
Photo : Laurent SCHWEBEL

Habitats et écologie

L’anguille est peu exigeante et pourrait coloniser tous les milieux aquatiques jusqu’à une altitude de 1000 m. Sur le bassin alsacien, on la retrouve aujourd’hui principalement cantonnée dans les zones lentiques à proximité du fleuve. Lucifuge, son activité nocturne se déroule près du fond où elle se nourrit en prédateur ou charognard. Après une dizaine d’année en moyenne ce poisson catadrome, préalablement jaunâtre, se transforme et s’argente pour dévaler les cours d’eau et traverser l’Océan Atlantique. Après la reproduction en Mer des Sargasses, les larves regagnent les continents grâce aux courants marins.

 

Biologie

0087La maturation sexuelle et la reproduction des anguilles se passent en mer des Sargasses à de grande profondeur. Cette unique zone de reproduction connue pour l’anguille se trouve à 6 000 km de
nos côtes au large de la Floride. Après avoir flottées, entre 7 et 9 mois, les larves leptocéphales reviennent sous forme de civelles commencent à savoir nager et remontent les estuaires. Une faible proportion des civelles seulement arrivera à coloniser les rivières vers l’été. A ce moment elles mesurent de 10 à 40 cm. Entre 3 et 10 ans plus tard, en fonction de leur sexe, les anguilles se métamorphosent et de jaune leur ventre devient argenté. Elles partent alors en mer ( migration dévalaison), traversent l’Océan Atlantique vers leur zone de reproduction et mourront après avoir donné la vie.