La phase juvénile

La vie en eau douce de notre saumon dure une à deux années et se déroule en trois phases. Succédant la période larvaire, la phase juvénile correspond aux différents stades de croissance du petit saumon.

Période larvairezoom

La vie larvaire se déroule sous les graviers. Après l’éclosion des œufs, le poisson est doté d’une vésicule et n’est pas encore nageant. Tous ses organes sont encore en cours de développement.
L’alimentation de la larve se fait grâce à une réserve vitelline contenue dans une poche. Cette poche se résorbera peu à peu jusqu’à l’obtention d’un vrai poisson qui émerge alors des graviers.

Tacon

aquarium-sat-duo1On parle d’alevin après l’émergence des graviers, c’est-à-dire à partir des mois de mars et avril, puis de tacon à la fin du printemps. Ce stade tacon durera de une à deux années, les poissons mesurant alors de 3,5 à 18 cm et ressemblant à des truites.

 

L’habitat du tacon :

Après l’émergence, les alevins se répartissent dans les zones adjacentes de la frayère, puis colonisent progressivement les zones de courant rapide situées à proximité, généralement à l’aval.

Pour être une bonne rivière à petits saumons, il faut une eau de bonne qualité, fraiche et bien oxygénée. Le courant doit être assez soutenu (supérieur à 0,5 m/s) avec une hauteur d’eau inférieur à un mètre. Les tacons sont les plus nombreux dans des zones (faciès d’écoulement) appelées radiers et rapides. Le fond de la rivière (substrat) doit être relativement grossier et constitué de galets et de graviers.

Ces caractéristiques correspondent à celles rencontrées sur le Vieux-Rhin (Haut-Rhin) et les affluents de l’Ill (Bruche, Lièpvrette, Giessen, Fecht, Thur, Doller…). Chaque année c’est sur les meilleurs secteurs de ces rivières que Saumon-Rhin réalise les alevinages.

Comportement et nourriture :

Les petits saumons sont très territoriaux et restent sur une zone bien précise, chassant même leurs congénères.

chabot-croquis
Chabot. Ne pas confondre avec le Gobie.

Les autres espèces piscicoles qui fréquentent les mêmes secteurs de rivière sont la truite, le chabot et la lamproie de Planer. Par contre, pour l’habitat, ils ne sont pas en concurrence. Les espèces n’occuperont pas les mêmes « postes » sur un cours d’eau. Les truites, par exemple, préfèrent les rives, les zones plus profondes et moins turbulentes.

 

gramma1
Gammare

Les saumons se nourrissent principalement d’aliments apportés par le courant. Le saumon est alors le plus souvent posté derrière un galet à l’appui sur ses nageoires pectorales, à l’affût des proies potentielles.

Ils se nourrissent principalement de larves (d’éphémère, de trichoptère…), de crustacés comme les gammares (petite crevette d’eau douce), de mollusques comme les planorbes (escargots plats) et limnées (escargot conique), de sangsues et autres insectes terrestre par gobage.

Pré-smolt

Après un ou deux ans, entre les mois de mars à juin, la majorité de nos saumons seront prêts à partir en mer (dévalaison) et se nommeront pré-smolts. Les autres partiront l’année d’après. Ils diffèrent du tacon par un comportement grégaire et une livrée argentée.

Tacon et pré-smolt
Tacon et pré-smolt

Remarque : Les tacons ressemblent étrangement aux truitelles et affectionnent les mêmes secteurs de rivière. Il est donc important de savoir les différencier.
Pour connaitre les différences

 ==> c’est ici <== 

 

<== Précédent: La réproduction                              Suivant: la dévalaison ==>