Passe à bassins successifs

dsc01191
Passe mixte avec un orifice (gauche) et une échancrure (droite). Gambsheim

Principe :

La hauteur à franchir est divisée en plusieurs petites chutes formant une série de bassins. Le passage de l’eau d’un bassin à l’autre peut s’effectuer soit par déversement de surface, soit par écoulement à travers un ou plusieurs orifices ménagés dans la cloison séparant deux bassins, soit encore par écoulement par une ou plusieurs fentes ou échancrures. On rencontre également des passes de type mixte, où l’écoulement se fait, à la fois par écoulement par des fentes et à travers un orifice.

Intérêt et limite :

Lorsqu’on a affaire à plusieurs espèces migratrices (saumons, truites de mer, truites, cyprinidés…) la passe à bassins semble être la meilleure solution, beaucoup moins sélective que les passes à ralentisseurs. Dans la mesure où son tracé peut comporter des changements de direction fréquents et relativement brusques (virages à 180°), ce type de passe, malgré une pente limitée, est susceptible de s’intégrer relativement facilement (en rive le plus souvent) dans les ouvrages existants. On retrouve des zones avec du courant mais également des zones de repos pour les espèces moins endurantes.

Les passes à échancrure, associées ou non aux orifices de fond, sont les plus couramment utilisées car elles s’adaptent à de nombreux cas de figure :  elles admettent une gamme étendue de débits (de quelques dizaines de l/s à plusieurs m³/s) et, dans la mesure où les échancrures sont suffisamment profondes, elles supportent des variations relativement importantes du niveau amont.

dsc06247
Bassins successifs sur Gambsheim.

 

Les passes à bassins successifs fonctionnent comme un escalier. Pour franchir le barrage de Gambsheim, se sont donc 40 marches de 25 cm de haut qui ont été mises en place pour pallier la chute de 10 m de haut. (photo ci-contre)

NB : A la dévalaison, les poissons empruntent rarement la passe à poisson. Ils se laissent porter par le courant et passent par la chute du barrage, et donc, par les turbines.

 

 

 

 

 

 

 

<== Précédent: Passe à ralentisseurs                              Suivant: Rivière de contournement ==>