Passe à ralentisseurs

d1-2011-d

Principe:

Dans un canal rectiligne à pente relativement forte et de section rectangulaire, des déflecteurs sont disposés sur le fond et/ou sur les parois, destinés à réduire les vitesses moyennes d’écoulement.

 

 

 

 

Intérêt et limite :

L’écoulement dans les passes à ralentisseurs est caractérisé par des vitesses et une aération importante. Ce type de passe est à réserver aux poissons d’eau courante de grande taille comme les salmonidés grands migrateurs, la lamproie marine, les grosses truites et certaines espèces comme le barbeau. En pratique, on réservera les passes à ralentisseurs pour les poissons d’une taille supérieure à une trentaine de centimètre. Elles peuvent être utilisées pour des espèces de taille inférieure comme la truite à condition de réduire sensiblement la dimension des ralentisseurs.

L’utilisation de ces passes se heurte, pour les individus de petite taille, à l’insuffisance de leur endurance.

pap-ralentisseurs-eptb-bresle
Passe à ralentisseurs de fond

Les différentes passes à ralentisseurs :

On distingue trois types de passes à ralentisseurs :

  • Les passes dans lesquelles les ralentisseurs sont disposés seulement au fond d’un canal horizontal. Ces passes à ralentisseurs de fond peuvent absorber des débits très variable, mais elles ont néanmoins l’inconvénient de ne tolérer qu’une variation modérée au niveau amont, les vitesses augmentant rapidement avec la charge sur le ralentisseur amont.
  • Les passes dans lesquelles les ralentisseurs sont situés à la fois au fond et sur les côtés. Elles ont l’avantage de tolérer des variations de niveaux plus importantes mais, comme la taille du migrateur limite généralement la dimension des ralentisseurs, et par conséquent leur largeur, leur débit est limité et ne peut excéder quelques centaines de l/s.
  • Les passes dans lesquelles les ralentisseurs sont situés uniquement sur les côtés. Elle ont l’avantage de tolérer des variations de niveaux importantes et sont susceptibles de transiter des débits notables. Elles présentent par ailleurs une très bonne efficacité mais possèdent l’inconvénient majeur d’être très vulnérable au colmatage par les branches. C’est la raison pour laquelle elles ont été très peu utilisées.