Mademoiselle argentée

Mademoiselle argentée

Depuis 2010, Saumon-Rhin participe au marquage des anguilles argentées (anguilles prêtes à migrer) ainsi qu’au suivi du réseau d’antennes pour une étude EDF cofinancée par l’Agence de l’eau.

imgp8649
Mesure verticale de l’œil

 

Cette étude vise à mieux comprendre le comportement des anguilles argentées lors de leur migration et les voies de dévalaison empruntées afin d’évaluer les risques de mortalité liés aux turbines. En 6 ans, ce sont plus d’un millier d’anguilles qui ont été marquées puis relâchées à Huningue dans le Rhin français près de Bâle. Les anguilles seront ensuite détectées à l’aide de 8 antennes placées sur le Rhin supérieur entre Bâle et Iffezheim puis dans le delta du Rhin, 900km plus loin, grâce aux antennes servant aux collègues hollandais. Ceci permet de mieux de connaître la dynamique de migration et les difficultés rencontrées.

 

Ce projet est mené en partenariat avec les pêcheurs professionnels d’Alsace et d’Allemagne ainsi que la Petite Camargue Alsacienne et la Fédération de pêche du Bas-Rhin.

sans-titre-2

 

Pour plus d’informations sur l’anguille, c’est par ici ==> http://www.saumon-rhin.com/decouverte/especes-migratrices/anguille/rappel-sur-languille/

Retour sur les bancs de l’école

Retour sur les bancs de l’école

Retour sur les bancs de l’école.

Qu’est-ce que la pêche électrique ? C’est un outil qui permet la capture de poissons avec ses avantages et ses limites.
« L’intérêt majeur de la pêche électrique réside dans le fait qu’elle permet de donner à un instant t une image du peuplement sans induire de mortalité » source MEP 19

Chaque année, Saumon-Rhin effectue des pêches électriques pour le suivi des saumons mais pour cela, il faut être formé car le risque électrique n’est jamais nul !
Saumon-Rhin a donc envoyé ces deux nouvelles recrues se former pendant une semaine dans les Ardennes.

Elles y ont appris à bâtir une méthodologie et à identifier les besoins d’une pêche, à connaître la nature du courant utilisé et les effets sur les poissons, les risques, la réglementation mais aussi, la mise en œuvre d’une pêche électrique et l’utilisation de l’outil.

La formation proposait des parties théoriques et de la pratique sur le terrain.

Nous remercions encore nos formateurs Sébastian, Esteban et leurs fidèles compagnes Fidji et Foenix de la MEP 19.
Merci également aux personnes présentes à la formation pour leur bonne humeur et leur partage.
Photo de Hervé avec Christian, Jean-Marie, Denis, Pierre, Noël, Didier et les deux nouvelles arrivées en 2016 chez Saumon-Rhin Charline et Claire aux anodes.

sans-titre-1